Institut de Physique Théorique: Présentation : L'Institut de Physique Théorique (IPhT) est un Institut de la Direction de la Recherche Fondamentale (DRF) du Commissariat à l'Energie Atomique et aux Energies Alternatives (CEA).
Ça bouge à l'IPhT !  

Le traditionnel pot de rentrée de l'IPhT début octobre a été l'occasion de présenter officiellement les nouveaux et futurs arrivants et arrivantes à l'IPhT. Cette rentrée voit un mouvement important dans le groupe administratif.

Anne Angles: vers de nouveaux horizons

imgAnne Angles, adjointe administrative et assistante ressources humaines de l'IPhT depuis 2014, a rejoint un autre centre et une autre direction opérationnelle du CEA début septembre. Anne a effectué un travail considérable et essentiel pour l'IPhT pendant cette période. Outre les tâches nombreuses et récurrentes attachées à sa fonction, Anne s'est attachée à optimiser et adapter le fonctionnement du groupe support et gestion de l'IPhT, en regard de l'évolution, de la diversification et de l'augmentation du nombre des dossiers à traiter. Anne a en particulier accompagné et assisté, parfois de façon cruciale, les chercheurs qui montaient des projets européens. Ce ne sont pas moins de huit projets ERC (junior, advanced et synergy) qui ont été obtenus par l'IPhT pendant cette période ! Anne a consacré son temps, son énergie et son sens de l'initiative à l'IPhT,  ses chercheurs et ses personnels de support. Merci Anne ! L'IPhT te doit énormément.

Caroline Meysson: bienvenue !

imgCaroline Meysson rejoint la direction de l'IPhT, et succède à Anne Angles comme adjointe administrative et assistante ressources humaines de l'IPhT. Venant de la direction de la recherche fondamentale du CEA, Caroline est une manager très expérimentée, qui a occupé des postes variés et importants au CEA et à l'extérieur. Son arrivée à l'IPhT est l'occasion pour elle de découvrir et de participer "de l'intérieur" au fonctionnement d'un institut de physique théorique et d'une UMR. Bienvenue Caroline !

 

F. David, dépêche du 11/10/2019

 

Hubert Saleur lauréat du Prix Jean Ricard 2018 (prix de la Société Française de Physique)  

img

Hubert Saleur est chercheur CEA, physicien théoricien de l’Institut de Physique Théorique  (unité mixte CEA/DRF et CNRS/INP). Hubert est un spécialiste, de très grande audience internationale, de la théorie quantique des champs, de la physique statistique et de leurs applications à la matière condensée. Il a déjà, entre autres, reçu la médaille d’argent du CNRS en 2011, et il est lauréat d’une bourse ERC.

De double nationalité, normalien, la carrière scientifique d'Hubert Saleur se décline entre la France et les USA. Il a débuté comme chercheur CNRS à Saclay, avant un long séjour aux USA sur les côtes est et ouest (Yale, Caltech, USC). Il est revenu à Saclay en 2002, tout en gardant des liens très forts avec USC. Excellent formateur, plus d’une douzaine de ses postdocs, étudiantes et étudiants sont devenus de brillants scientifiques de renommée internationale. Très inséré dans la communauté scientifique, porté par ses talents d’organisateur et de diffusion de la science à des niveaux exceptionnels, Hubert Saleur est le moteur de collaborations actives sur l’ensemble du globe.

Plus récemment il a apporté des contributions absolument innovantes à la protection topologique de la cohérence et l'étude des transitions de phase dans les systèmes quantiques désordonnés. Une de ses contributions de 1990 est toujours de très grande actualité et abondamment citée : la détermination exacte des exposants critiques de la percolation bidimensionnelle. L’éclectisme d’Hubert Saleur s’est déployé sur un très large spectre : de l’effet Josephson à la statistique des tremblements de terre, chaines de spins, polymères, mais aussi algèbres associatives, groupes quantiques... Hubert Saleur a résolu des problèmes de physique extrêmement difficiles en trouvant des solutions basées sur des idées mathématiques particulièrement ingénieuses. Il fait preuve d’une énergie inépuisable en étant le moteur principal de collaborations très suivies, en particulier avec Jesper Jacobsen (Ecole normale supérieure et IPhT).

Toutes nos félicitations, Hubert !

Informations sur le prix Jean Ricard

 

https://www.sfpnet.fr/hubert-saleur-laur ...

E. De-laborderie, dépêche du 27/09/2019

 

Lenka Zdeborovà lauréate du prix Irène Joliot-Curie "Jeune femme scientifique" 2018  

img

Nous avons le plaisir d'apprendre que Lenka Zdeborovà, chercheuse CNRS à l'IPhT, vient de se voir décerner le prix Irène Joliot-Curie "Jeune femme scientifique" pour l'année 2018.

Les prix Irène Joliot-Curie sont destinés à promouvoir la place des femmes dans la recherche et la technologie en France. Ils sont accordés par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et Airbus avec le soutien de l’Académie des sciences et de l’Académie des technologies. 

Lenka s'intéresse aux  applications des méthodes développées en physique statistique, telles que les méthodes avancées de champ moyen, la méthode des répliques et les algorithmes de passage de messages, pour des problèmes dans l'apprentissage automatique et l'intelligence artificielle, le traitement du signal, l'inférence et l'optimisation. Autrement dit: quels sont les problèmes qui peuvent être résolus efficacement en utilisant un ordinateur? Si cette question est traditionnellement abordée dans les domaines liés à l'informatique, elle l’aborde du point de vue de la physique statistique. Les méthodes théoriques d'analyse, développées dans la physique statistique des systèmes désordonnés, sont en effet capables de fournir des résultats et une compréhension au-delà de l'état de l'art existant en mathématiques, en informatique ou en statistique.

Toutes nos félicitations Lenka !

Interview de Lenka

F. David, dépêche du 29/07/2019

 

La physique statistique des cités

dépêche du 09/05/2019

Lundi 14/10, 14:00-15:00
Séminaire de physique statistique - Alexander Altland
Lundi 14/10, 15:30-16:30
Séminaire de matrices, cordes et géométries aléatoires - Lilian Chabrol
Mercredi 16/10, 14:15-15:15
Séminaire de matrices, cordes et géométries aléatoires - Andrei Constantin
Vendredi 18/10, 10:00-12:15
Cours de physique théorique de Saclay - Slava Rychkov
Vendredi 18/10, 14:00
Séminaire de physique mathématique - N. Slavnov
Marc Barthélémy
A physicist's approach to complex systems
19 septembre 2019
Stéphane Lavignac
Neutrinos et physique des particules au-delà du Modèle Standard
19 septembre 2019
David Kosower
Precision Calculations in the Search for Unification
19 septembre 2019

 

Retour en haut