Institut de Physique Théorique: Présentation
IPhT

L'Institut de Physique Théorique (IPhT) est un Institut de la Direction de la Recherche Fondamentale (DRF) du Commissariat à l'Energie Atomique et aux Energies Alternatives (CEA). L'Institut est également une Unité Mixte de Recherche (UMR 3681) du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), attaché à l'Institut de Physique (INP).

De très nombreuses recherches sont poursuivies à l'IPhT. Elles ont principalement pour but de formuler et étudier les lois physique et mathématiques qui régissent notre univers, sa structure et son organisation., et couvrent presque tous les grands sujets de la physique théorique moderne : Elles vont de l'étude des interactions fondamentales, visant en particulier à décrire l'univers primordial, jusqu'à l'élaboration de modèles pour comprendre certaines structures biologiques. Elles passent aussi par l'étude mathématique de systèmes complexes en physique statistique et en théorie des champs. Sous la diversité des systèmes étudiés se cache en réalité une unité profonde entre les divers formalismes mathématiques utilisés pour les décrire.

 

Parmi les thèmes principaux mentionnons:

Cosmologie et astrophysique (grandes structures de l'univers, matière noire, énergie noire)

Physique des hautes énergies (Physique au-delà du modèle standard, physique des neutrinos, théories de jauge et théories des amplitudes, QCD et matière hadronique)

Gravitation quantique, théorie des cordes

Physique théorique et mathématiques (modèles intégrables, théories conformes, modèles de matrices, géométrie énumérative)

Physique de la matière condensée et des systèmes quantiques (supraconducteurs à haut Tc, systèmes magnétiques quantiques, graphène, atomes froids)

Physique statistique et systèmes hors d'équilibre (systèmes désordonnés, systèmes vitreux, processus d'exclusion)

Interfaces de la physique statistique: systèmes biologiques (biopolymères, réseaux biologiques), systèmes complexes, réseaux dynamiques, inférence statistique.

 

Une cinquantaine de physiciens permanents travaillent à l'IPhT, dont environ deux tiers sont des chercheurs du CEA et un tiers sont du CNRS. Le laboratoire accueille également postdocs et visiteurs ainsi qu'une dizaine de jeunes chercheurs préparant une thèse de doctorat. L'activité du laboratoire s'appuie sur diverses tâches de support (documentation, informatique et administration) assurées par une dizaine de personnes.

L'IPhT est situé sur le site de l'Orme des Merisiers, qui fait partie du Centre Paris-Saclay du CEA, sur le plateau de Saclay. Il fait partie de l'ensemble des sites formant le campus de Université Paris-Saclay.  L'ensemble est situé à 20 km au sud-ouest de Paris, dans le pays du Hurepoix, et est facilement desservi par les transports en commun à partir de Paris.

 
#2 - Last update : 09/18 2018
 
Compactifications de la théorie des cordes et l’univers observable Compactifications of string theory and the observable world : Thèse proposée par (PhD thesis proposed by) Mariana GRAÑA Description (français) La recherche d'une théorie unifiée des particules élémentaires et de ses interactions a abouti au développement spectaculaire de la théorie des cordes.
Corrélations multiples dans les collisions d'ions lourds ultrarelativistes : Stage proposé par (Internship proposed by) Jean-Yves OLLITRAULT Le collisionneur LHC au CERN permet d'accélérer non seulement des protons, mais aussi des noyaux atomiques de plomb.
Criticalité quantique dans différents matériaux Quantum criticality in different types of materials : Stage proposé par (Internship proposed by) Catherine PÉPIN Description (français) Ce stage est consacré à l'étude de la criticalité quantique dans différents types de matériaux.
Criticalité quantique et pseudo-gap dans les cuprates : Thèse proposée par (PhD thesis proposed by) Catherine PEPIN Cette thèse est consacrée à l'étude de la criticalité quantique dans les composés supraconducteurs cuivre -oxygène ainsi que dans les matériaux organiques quasi-unidimensionnels.
De la localisation d’Anderson à celle des systèmes en interactionFrom Anderson to many-body localization : Thèse proposée par (PhD thesis proposed by) Giulio BIROLI Ce projet de thèse est centré sur l'étude et la compréhension des phénomènes de transport et localisation dans les systèmes quantiques désordonnés.
Fluctuations hors d'équilibre dans des systèmes classiques et quantiques Fluctuations far from equilibrium : Thèse proposée par (PhD thesis proposed by) Kirone MALLICK Le bruit thermique, de moyenne nulle, est apparenté au mouvement Brownien classique et constitue un phénomène important et très étudié en physique, sur le plan théorique, et en raison d'importantes applications pratiques.
Formation des structures à grande échelle de l'Univers dans divers scénarios cosmologiques Formation of large-scale structures in the Universe in various cosmological scenarios : Thèse proposée par (PhD thesis proposed by) Patrick VALAGEAS Description (français) Depuis la découverte en 1998 de l'accélération de l'expansion de l'Univers, les propriétés de la substance ("énergie noire") à l'origine de cette dynamique sont une des grandes questions de la cosmologie actuelle.
Les dualités en théorie des cordes et les compactifications avec flux String dualities and flux compactifications : Thèse proposée par (PhD thesis proposed by) Ruben MINASIAN Description (français) Dans les compactifications de la théorie des cordes, l'espace-temps est le produit de l'espace de Minkowski à quatre dimensions et d’une variété compacte interne.
Propriétés électroniques du graphène, des nanotubes de carbone et des isolants topologiques The electronic properties of graphene, carbon nanotubes and topological insulators : Thèse proposée par (PhD thesis proposed by) Cristina BENA In low-dimensional systems the strength of electronic interactions is enhanced, which can give rise to fascinating phenomena such as charge fractionalization, spin-charge separation and fractional or non-Abelian statistics.
Propriétés fondamentales des théories de gravité quantique : Thèse proposée par (PhD thesis proposed by) Pierre VANHOVE Dès la formulation de la relativité générale comme une théorie géométrique de la dynamique de l’espace-temps par Einstein, il est apparu difficile de la concilier avec la mécanique où le principe d’incertitude d’Heisenberg rend la détermination des points géométriques impossible.
Sonder les propriétés de l'énergie noire avec les grandes structures de l'Univers Probing the dark energy properties with the large-scale structure of the universe : Thèse proposée par (PhD thesis proposed by) Francis BERNARDEAU L'évolution des grandes structures de l'univers, et leurs propriétés statistiques, est un outil privilégié d'étude et d'exploration des modèles cosmologiques qui permet de donner des contraintes nouvelles aussi bien sur la géométrie globale de l'univers et de son contenu en matière et en énergie.
Statistical physics approach to inference in signal processing : Internship proposed by (Stage proposé par) Lenka ZDEBOROVA Many problems in signal processing can be viewed as models of interacting particles in statistical mechanics.
Théories des champs avec bord et propriétés de transport des systèmes désordonnés Boundary quantum field theory and transport properties of disordered systems : Thèse proposée par (PhD thesis proposed by) Hubert SALEUR Les conditions aux bords dans les théories des champs jouent un rôle primordial dans des domaines très variés de la physique théorique : les problèmes d'impuretés quantiques en matière condensée, l'étude de courbes invariantes conformes en physique statistique, le calcul de l'entropie d'intrication en information quantique, la physique branaire et la conjecture AdS/CFT.

 

Retour en haut